Créée en 2001 à l'initiative de l'Etat, via le programme départemental d'insertion des travailleurs handicapés (PDITH), Sitaphy est un outil d'aide à l'insertion des travailleurs handicapés dits "de secteur ordinaire". 

Au démarrage, Association d'Utilité Sociale, Sitaphy est devenu Atelier et Chantier d'Insertion (ACI) en 2005, à la faveur d'un agrément préfectoral. 

Son but est de favoriser le retour à l'emploi des personnes handicapées, en les mettant en situation de production dans une fabrication de jouets en bois. Cette mise en situation d'emploi permet de vérifier leurs aptitudes, de régler des difficultés passagères et de les accompagner sur une réorientation professionnelle. 

Les travailleurs handicapés réalisent environ 20620 heures de travail par an, dont un tiers est consacré à leur insertion professionnelle. 

L'ensemble des postes de travail, dans les deux ateliers, l'un de fabrication, l'autre de finition, est adapté à la majeure partie des handicaps régulièrement rencontrés. Les postes sont "assis/debout" - Il n'y a pas de port de charge - Les déplacements sont limités au maximum - Le fonctionnement des ateliers est simple, avec des repères précis et clairs, de manière à ce que chacun puisse rapidement intégrer la production. 

Tous nos jouets sont fabriqués pièce par pièce, à la main, exclusivement par les travailleurs handicapés employés par des CDD. La production est commercialisée en France,  auprès d'environ 250 clients, tous sites de tourisme historique. 

La méthodologie d'accompagnement sur poste de travail repose sur le principe de la remise en confiance (Je peux faire). Ainsi toutes les actions réalisées sont systématiquement valorisées par l'encadrement. En effet, faire est plus important que réussir, car réussir arrive toujours après l'action (faire), voire parfois après plusieurs actions. L'important pour réussir est donc de faire et refaire, autant que cela est nécessaire pour réussir. C'est donc l'action (faire) qui est encouragée à Sitaphy, sans se soucier de la réussite qui n'est que la conséquence de l'action répétée. 

Le durée moyenne de parcours est de 9 mois. Pendant cette période, outre la "redynamisation" le salarié va travailler avec le chargé d'insertion à son projet professionnel. Là encore, sa seule obligation sera de faire. Il prend des engagements et respecte ses engagements - l'obligation de l'accompagnant repose sur sa disponibilité, son rôle de facilitant et le suivi des démarches entreprises par le salarié. 

Le salarié reste responsable de sa propre démarche, autant face à ses choix, que face à ses obligations.

Pour tous les acteurs de l'association, Sitaphy est vécu comme un outil au service de l'insertion des travailleurs handicapés en difficulté d'emploi. Et, comme le dit un adage : Un outil n'est utile que si l'on s'en sert ! 

C'est donc à chacun, membre du Conseil d'Administration, salarié permanent, salarié en insertion, d'être acteur au sein de Sitaphy.

Sitaphy n'existe que pour et par eux !

Le fonctionnement

SITAPHY

Notre association est gérée par un conseil d'administration composé de 3 collèges : "Les personnes ressources": Ce sont des personnes qui oeuvrent dans le monde du handicap, de l'emploi ou de la santé. "Les anciens bénéficiaires de l'action" Ce sont des personnes qui sont passées par l'action d'insertion professionnelle de Sitaphy et qui fortes de leur expérience ont eu envie de participer à la gestion de l'association. "Les salariés permanents de Sitaphy" En association le principe est : Un homme un voix. Mais les salariés permanents sont souvent oubliés dans ce principe de démocratie. A Sitaphy, ils peuvent, s'ils le souhaitent, participer au conseil d'administration, à condition: - Qu'ils siègent à titre bénévole (en dehors de leurs heures de travail.) - Que leur nombre représente moins d'un tiers des membres du conseil d'administration. Ils n'ont pas de droit de vote sur les aspects touchant à leur contrat de travail. Le directeur ne peut pas être membre du conseil d'administration. 

La direction de l'association 

Elle est assurée par 3 personnes : Une assistante de direction qui assume toute la logistique financière et administrative. une Coordinatrice qui gère le fonctionnement des ateliers et accompagne les salariés en insertion et un Directeur qui gère les relations institutionnelles, le développement et vient en apport technique pour ses deux collègues. Cette codirection à trois est le résultat d'une volonté d'implication de tous les acteurs présents qui se définissent comme des militants de l'action sociale. 

© 2023 by The Girls’ Choir.  Proudly created with Wix.com

  • Twitter Clean
  • White Instagram Icon
  • w-facebook
  • White YouTube Icon